Conquest T1 : Conquérir – S.J. Frost

Synopsis

41dwyw1chll-_sy346_Jesse Alexander, chanteur talentueux, rêve de mener son groupe Conquest au sommet.

Evan Arden, quant à lui, était considéré comme un génie musical lorsqu’au plus haut de sa carrière, il a disparu des projecteurs.

Ensemble, leur relation est tout aussi intense que leurs carrières musicales. Avec le succès planant au-dessus de leurs têtes, Jesse doit choisir entre sa vie avec la musique ou sa vie avec Evan.

Mon avis

Un excellent moment de lecture (et de musique).

Conquérir est le 1er tome de la série mettant en scène un groupe de musique, Conquest, qui part à la conquête du succès, et j’ai vraiment adoré.

Le premier point que j’ai trouvé génial, c’est que je n’ai pas ressentie l’impression que le contexte musical n’était qu’un prétexte pour rendre nos héros sexys, comme c’est le cas parfois. J’ai eu l’impression ici de vivre la musique avec Jesse et Evan, et de ressentir leurs émotions à travers elle. Et l’auteur m’a semblé maîtriser le processus technique de création (même si là, je peux être facilement dupée). En tout cas, j’ai été convaincue.

Mon second coup de cœur, c’est Jesse. Evan est peut-être la star, mais j’ai craqué pour le caractère entier, souvent arrogant mais toujours généreux de Jesse. Il n’hésite pas dire ce qu’il pense, même si ça peut risquer sa carrière. Et j’ai aimé le soutien qu’il devient rapidement pour Evan. Il s’agit d’un vrai coup de foudre entre eux, et il faut le dire, c’est assez chaud.

Et puis il y a les personnages secondaires, Kenny, Brandon, Tracy et Julian. Ils gravitent autour de notre duo, avec tous un rôle à jouer, plus ou moins sympathique. Mais je pense qu’ils nous promettent des surprises.

J’ai donc adoré suivre les débuts de Conquest et de la relation entre Evan et Jesse, et je lirai avec plaisir la suite.

Ma note : 5/5

Publicités

Au bout du chemin – M.J. O’Shea

Synopsis

41w5fat88-l-_sy346_Angus vit depuis dix ans avec le même homme. Quand son petit ami rompt avec lui le soir de son trentième anniversaire, avant d’annoncer ses fiançailles avec un jeune homme de vingt-deux ans dix heures plus tard, Angus est effondré. Pour dire les choses gentiment. Il passe ses journées au lit, boit à s’en anesthésier chaque soir, et finit par perdre son travail et son appartement. Son meilleur et plus vieil ami, Reece, décide qu’il est temps d’intervenir. Et de changer d’air.

 Reece et Angus partent en voyage à travers les États-Unis. Ils n’ont pas vraiment de plan, ils vont où la route les mène. Il faut deux jours à Angus pour répondre autrement que par des grognements quand Reece lui parle, puis, peu à peu, il s’ouvre. Ils roulent, parlent, guérissent, crient, boivent parfois un peu trop, dansent, rencontrent de nouveaux amis… et quelque part entre Portland, Oregon, et Portland, Maine, ils tombent amoureux.

 Ce qui est bien la dernière chose à laquelle Angus s’attendait.

Mon avis

Le résumé était à la fois alléchant, et me laissait en même temps craindre une histoire peu crédible de meilleurs amis depuis 10 ans devenant amant. Eh bien pas du tout, j’ai été séduite par notre couple. Deux hommes dont le roadtrip improvisé va remettre en question bien des choses qu’ils croyaient savoir, pour tous les deux, pas seulement Angus.

Angus m’a vraiment touchée. Certains pourraient dire qu’il s’apitoie sur son sort, mais au vu de la relation qu’il entretenait avec Brad, une relation où il se perdait lui-même petit à petit, l’étendu de son désespoir est bien compréhensible. Quand à Reese, sérieux c’est l’ami parfait, tout le monde en voudrait un comme lui, beau, patient et à l’écoute. Leur relation prend forme lentement à mesure qu’Angus redécouvre qui il est, et elle m’a conquise, tout en douceur et complicité, tendresse et passion.

Bon leur roadtrip m’a paru un peu bancal, les distances entre les états aux USA sont assez grandes, et on a l’impression qu’ils font les kilomètres entre deux villes en 2 heures. Mais, j’ai aimé découvrir un peu certaines villes à travers leurs yeux, les principales caractéristiques étant bien retranscrites. Assez dépaysant.

La fin est cousue de fil blanc, mais plutôt jouissive et sympa, et nous laisse avec le sourire aux lèvres.

Ma note : 5/5

Cinq fois où mon meilleur ami m’a embrassé – Anna Martin

Synopsis

51xomsrmoxl-_sy346_Quand vous réalisez à six ans que vous voulez épouser votre meilleur ami, la vie devrait suivre un chemin tout tracé, non ? Ou pas.

Enfant, Evan King pensait que Scott Sparrow était la personne la plus fantastique qu’il ait jamais rencontrée. À dix-sept, son béguin s’approfondit et tout lui paraît compliqué, même si Scott s’intéresse bien plus au football et aux filles qu’à jouer aux super-héros tandis que de son côté, il se concentre pour entrer en école d’art. Et puis, il y a ce baiser tardif échangé un soir de beuverie qu’il ne parviendra pas à oublier pendant dix ans…

uand les aléas de la vie les rassemblent, l’ancienne flamme qu’Evan ressentait pour son ami et qui l’avait consumé presque toute sa vie ne tarde pas à flamboyer à nouveau, avant qu’il ne se rende compte que le cours des événements tend à se répéter une fois de plus…

Mon avis

Je ne suis pas familière des fanfictions, donc pour ma part, le format 5 + 1 était une découverte, et j’ai trouvé ça plutôt original et sympa. L’écriture est très agréable, et le choix d’écrire les fois dans le désordre fonctionne très bien, Anna Martin réussissant à distiller des indices sur ce qui a pu se passer avant, sans nous gâcher de lire la partie concernée ensuite.

Bon j’avoue que j’ai été moins enthousiasmée par le couple. Pas par Evan que j’ai trouvé adorable, un très bon ami pour Scott et pour Lacey, amoureux fou mais pas au point de renoncer à la vie qu’il mérite. Il m’a beaucoup touchée. J’ai moins apprécié Scott. Bien sûr, j’ai compris tout ce qu’il traverse, mais il est vraiment pas cool avec Evan et une chose lors de la cinquième fois a gênée mon côté romantique.

Spoiler – Surlignez si vous voulez lire.
Dans la partie du cinquième baiser, Scott révèle qu’il a couché avec d’autres mecs dans l’intervalle avec le 4ème. Alors oui ils ne sont pas « ensemble » à proprement parler, mais il y avait un semblant de promesse planant entre eux, donc même si ce n’est pas de l’infidélité, ça m’a un peu gênée.

Bon, il se rattrape par la suite, et j’ai beaucoup aimé l’épilogue. Anna Martin reste une valeur sûre.

Ma note : 4/5

Cœur de Chanteur – Sebastian Bernadotte

Synopsis

41jh-u2b2bofl-_sy346_Axel Carlsson, étudiant en Master de communication, ne se doutait pas un seul instant que son stage dans l’agence de publicité CDA allait se transformer en un remake des douze travaux d’Hercule. Rien ne lui sera épargné ! Surtout lorsqu’il doit se rendre, seul, au fin fond de la Nièvre pour engager Diego Torres, un chanteur has-been, pour un spot promotionnel.
Dès leur rencontre, les quiproquos et les maladresses s’enchaînent, au grand désespoir d’Axel. Sa mission, déjà bien compromise, va prendre une tournure vraiment inattendue.

Mon avis

Un livre qui se déroule dans la même entreprise que Cœur de cible de Thomas Andrew que j’ai beaucoup aimé aussi, mais qui est complétement différent, avec un style moins loufoque même si l’histoire reste légère. Les deux livres se passent dans le même laps de temps mais peuvent se lire d’une manière totalement indépendante (d’ailleurs j’ai remarqué une petite confusion à ce sujet à la fin du livre, même si c’est pas bien grave).

Cœur de chanteur est une romance mignonne et tendre, la rencontre de deux hommes qui n’étaient peut-être pas destinés à se rencontrer sans un coup du destin, et un sacré quiproquo. C’est léger, romantique et sensuel, mais je mettrai quand même un bémol sur le personnage de Diego. En effet, si j’ai trouvé le personnage d’Axel bien défini entre sa famille, ses études, ses envies et ses doutes, j’ai regretté que Diego ne soit pas aussi profond. Son revirement se fait d’une manière assez brutale et nous n’avons même pas d’explications, et la fin arrive un peu de nulle part, alors que je pense qu’il y avait matière à plus.

Cependant, pour un moment de lecture sans prise de tête, pour les adeptes du coup de foudre, je recommande totalement l’histoire d’Axel et Diego.

Ma note : 4/5

Seulement l’amour – Garrett Leigh

Synopsis

51hrtrwludl-_sy346_

Le diagnostic d’une maladie chronique de l’estomac ne laisse au sergent Jed Cooper, âgé de trente-deux ans, d’autre choix que de mettre un terme à sa carrière militaire. Puis, dans les rues poussiéreuses de Kirkouk, une embuscade qui se déroule tragiquement décime son équipe, et il retourne aux États-Unis avec une jambe brisée et le souvenir de son meilleur ami mourant dans ses bras.

La vie dans sa ville natale endormie s’avère intolérable jusqu’à ce qu’il trouve le réconfort dans une cabane au bord du lac avec un jeune charpentier vivace, Max O’Dair. Dans l’ombre de l’épilepsie qui pèse périodiquement sur Max, Jed et lui forment un lien tacite. Après une crise en pleine nuit, Jed se rend compte de ce que Max signifie pour lui, et la vie lui a enseigné de ne pas perdre de temps. Mais les lignes entre le contentement et la complaisance sont floues. Les choses laissées cachées ressurgissent pour déchirer leur monde, et avant qu’ils puissent réparer les dégâts, la mort vient à nouveau les appeler. Les visages du passé et du présent se rassemblent autour d’eux pour affronter la tempête, mais très vite, il leur reste seulement l’amour.

Mon avis

Un livre intense et émouvant qui ne laisse pas indifférent. Je connaissais déjà Max et Jed, car j’ai lu le tome 3 de la série Roads avant ce livre, et pourtant j’ai quand même réussi à être surprise par ce couple. Je ne sais pas pourquoi mais je m’étais imaginé Max plus vieux que Jed, alors que c’est l’inverse, sûrement à cause de son côté « vieux sage ».

En tout cas, ça a été un vrai plaisir de découvrir leur rencontre et le début de leur histoire, dont les débuts sont plutôt intenses à la fois à cause du passé et la famille de Jed, mais aussi par le propre passé de Max. Un passé brutal et difficile pour tous les deux, qui en ont fait les personnes qui sont aujourd’hui et qui nous aide à mieux comprendre leurs réactions. La romance prend son temps, il y a très peu de scènes intimes, mais cela ne m’a pas manqué. Les émotions passent autrement à travers les gestes de tous les jours, à travers le soutien des deux hommes l’un envers l’autre, à travers le comportement de Jed et Max avec leurs nièces, ou même les répliques bourrues des amis de l’armée de Jed, ou des amis qu’il avait laissés derrière lui.

La plume de Garrett est toujours aussi envoûtante, partageant avec nous la magie de ce coin de paradis de l’Oregon, et toujours aussi recherchée, surtout quand il s’agit de nous expliquer les problèmes de santé de Max et Jed. Et toujours aussi émouvante quand il s’agit de traduire les peurs de Max et Jed. Et puis il y a les flashbacks de l’armée de Jed, toujours, brutaux et perturbants, et qui tiennent une grand place dans ce livre. Ils ne sont pas forcément chronologiques, mais ils sont faciles à suivre, et nous permette de savoir d’où viennent Jed et ses compagnons d’armée. Des compagnons très intéressants, je sais pas si nous avons des tomes prévus pour eux aussi (pas forcément en MM).

Une superbe lecture.

Ma note : 5/5

Pour une Chanson de Toi T1 : Ouvrir son cœur à nouveau – K-Lee Klein

Synopsis

51tkh22bcujl-_sy346_Brett Taylor s’en est très bien sorti dans son petit monde de deuil et de peine au cours des trois dernières années, merci bien. Perdre quelqu’un de spécial vous change la vie, et Brett ne comprend pas pourquoi Pierre, Paul, Jacques et leur petite sœur pensent qu’ils peuvent se mêler de ses oignons et lui dire de tourner la page. Il a accepté de passer d’une carrière de musicien à celle de propriétaire de ranch sans demander l’avis de personne, et il n’a pas besoin qu’un raton des villes viennent s’immiscer dans sa vie et casser les habitudes qu’il s’est créées : le chagrin, l’isolement et tout un stock de Jack Daniels.

JT Campbell est parti de chez lui pour échapper à son ancienne vie, et pour découvrir qui il est et où est sa place après avoir passé d’un job vide de sens après l’autre. Il n’avait pas l’intention de sauver qui que ce soit, encore moins un propriétaire de ranche beau comme un diable plein de secrets et qui a le cœur sur la main. Il aime bosser pour Brett, même si on lui a bien fait comprendre que toute relation autre que professionnelle ne verrait jamais le jour.

Mais quand les désirs charnels de JT deviennent tout autre chose et qu’il s’abandonne à son envie de découvrir ce qui fait tiquer son patron, sa patience et son soutien réussiront-ils à faire baisser les murs que Brett s’est construits afin que JT puisse ouvrir son cœur à nouveau ?

 

Mon avis

Une très jolie romance sur le deuil, sur la difficulté de continuer sa vie après la disparition de l’autre.

Brett se vautre dans sa culpabilité depuis la disparition de son partenaire trois ans plus tôt, et ni sa mère autoritaire, si son contremaître n’ayant pas sa langue dans sa poche, n’arrivent à le sortir de sa dépression. Jusqu’à ce que le jeune JT débarque un soir et s’insinue lentement dans la vie de Brett et dans son cœur.

Il y a beaucoup d’émotions dans ce livre (j’ai versé ma larme plus d’une fois), et j’ai aimé la relation qui se noue entre les personnages, pas seulement entre JT et Brett, mais également entre Ray et Millie et JT.  Une relation qui se développe lentement mais sûrement, avec de très jolies scènes. Des scènes de vie quotidienne auxquelles on peut s’identifier. Brett m’a bien sûr touchée, si perdu dans son chagrin et son attirance pour JT, mais j’ai également craqué pour ce dernier, si patient et compréhensif, tout en faisant ses propres erreurs. Et Ray et Millie sont savoureux, ajoutant un peu d’humour à une histoire qui en a bien besoin.

Un léger bémol, j’aurais aimé plus d’explications contextuelles. On ne sait vraiment pas grand-chose du passé de JT, et j’ignore comment le ranch survit (ni ce qu’ils y font vraiment).

Apparemment il y a plusieurs tomes sur le même couple. Ce tome 1 a une vraie fin et se suffit à lui-même, à tel point que je ne sais pas si je lirais la suite. J’attendrais probablement les premiers avis.

Ma note : 4/5

Trouver T3… : Trouver la paix – Sloane Kennedy

Synopsis

51tzpgglldl

Je savais que ce serait comme ça… comme trouver quelque chose que je ne savais pas qui manquait. —Luke

L’auteur Gray Hawthorne a tout pour lui et est sur le point d’en avoir plus encore. Ses bestsellers policiers vont devenir une série de films qui le rendra célèbre et il fait plus que se frotter à l’élite Hollywoodienne. L’argent, la célébrité et un physique avantageux signifient un nombre illimité d’hommes, autant groupies que célébrités, ce qui convient parfaitement à Gray. Il est suffisamment intelligent pour savoir que ses cinq minutes de gloire ne dureront pas et il compte bien profiter de chaque instant. Jusqu’à ce qu’il reçoive la nouvelle dévastatrice qui menace de tout lui dérober…
Le ranger Luke Monroe vit et respire l’armée. Ils sont la famille qu’il n’a jamais eue et une vie sans ses frères d’armes est inconcevable. Mais une trahison ultime voit Luke en fuite et une tournure d’événements l’amène dans la petite ville de Dare, au Montana, afin de demander l’aide du frère adoptif qui l’a déjà sauvé une fois auparavant. Seulement, le frère qu’il recherche n’est pas l’homme qu’il trouve et il n’a pas d’autre choix que de continuer à fuir. Jusqu’à ce qu’une rencontre sur le bord de la route avec un étranger change tout.
La dernière chose que Gray souhaite lorsqu’il cherche refuge dans sa cabane isolée dans les montagnes du Montana est de la compagnie, mais une rencontre avec le mystérieux et très hétéro Luke voit Gray offrir au soldat meurtri un endroit pour récupérer. Et puisqu’une relation physique n’est pas envisageable, Gray se retrouve à apprécier quelque chose qu’il n’a pas eu depuis très longtemps… un véritable ami.
Mais que se passe-t-il lorsque l’amitié n’est pas suffisante ? Lorsqu’un homme qui n’a jamais été qu’avec des femmes commence à vouloir plus ?
Avec un homme fuyant son passé et l’autre son futur, se trouver l’un et l’autre sera-t-il suffisant pour trouver la paix ?

Mon avis

Une histoire que j’ai trouvé très touchante même si ce n’est pas mon préféré de la série.

Nos deux hommes sont en souffrance, d’une manière toutefois différente, et j’ai aimé leur rapprochement en douceur, une amitié quasi immédiate se transformant en quelque chose de plus au fil des jours. Le sujet abordé est difficile, mais traité avec beaucoup de pudeur. Gray est donc mon coup de cœur pour ce livre, pour sa façon de se remettre en question, de se battre pour lui et pour Luke, alors que le destin s’acharne un peu sur lui.

Bon comme dans le tome 2, la résolution se fait un peu facilement, surtout que j’aurais aimé voir plus de Rhys/Luke, mais je comprends aussi le choix de l’auteur du quasi huit-clos.

Ma note : 4/5