Ethan qui aimait Carter – Ryan Loveless

Synopsis

51yvfxlkazl

À vingt-quatre ans, Carter Stevenson est atteint de timidité maladive, due à son bégaiement et ses tics. Sans l’aval d’amis qui lui reprochent de laisser sa maladie de Tourette dicter sa vie, Carter déménage de Los Angeles et rejoint une petite ville tranquille de Californie où il compte faire profil bas et éviter les gens. Il n’avait pas prévu que son nouveau voisin, Ethan Hart, s’immiscerait dans sa bulle de solitude et le forcerait à sortir de chez lui pour vivre sa vie.

Depuis le début, Ethan s’est montré clair au sujet de ses sentiments pour Carter. Mais il redoute que ce dernier ne soit pas en mesure de voir au-delà de son cerveau endommagé, même si cela fait de lui quelqu’un de bien plus en accord avec ses émotions que la plupart des gens. Le problème pour Carter ne vient pas de là : il s’est déjà brûlé les ailes aux côtés de ‘parfaits’ petits amis et ne veut pas risquer de se faire briser le cœur une fois de plus.

D’une manière ou d’une autre, Ethan est déterminé à montrer à Carter qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Du moins, jusqu’à ce qu’il reçoive de tragiques nouvelles, qui l’obligent alors à se tourner vers lui pour puiser force et soutien. Carter sera-t-il en mesure d’épauler Ethan dans la tourmente ?

Mon avis

C’est une jolie histoire qui pousse à réfléchir, même si pour moi, elle souffre de la comparaison avec la série Roosevelt d’Heidi Cullinan qui est pour moi plus travaillée, car celle-ci nous plonge dans les difficultés du handicap, pour les handicapés et pour leurs familles.
Ethan qui aimait Carter est un beau plaidoyer pour l’amour malgré le handicap, un sujet pas facile à traiter et qui met parfois mal à l’aise. J’ai trouvé notre couple adorable et mignon, mais il m’a manqué plus. Tout est assez parfait dans le monde d’Ethan, entre son boulot avec sa patronne de rêve, ses parents aimants et patients, ses amis fidèles, alors que dans la réalité, c’est pas toujours aussi facile. Par contre j’ai aimé le petit frère, aimant mais révolté et en colère, qui ne sait pas comment réagir.
A noter que je pense que l’auteur a fait des recherches sérieuses sur ces deux troubles, ce qui est toujours un plus.

Ma note : 3.5/5

Publicités

Des Livres et des Hommes : Premières fois

Synopsis

5112lzg2zxlDes Livres et des Hommes, c’est l’histoire d’une rencontre entre des auteurs MM/LGBT et leurs lecteurs à Auriol, petit village proche de Marseille, à l’initiative d’Angie Le Gac. La première édition s’est tenue en 2017. Un recueil de nouvelles est né à cette occasion pour fêter l’évènement, et comme la lutte contre l’homophobie est une priorité pour chacun d’entre nous, qui défendons l’amour sous toutes ses formes, nous avons décidé de reverser tous les bénéfices des ventes à l’association Le Refuge.

Cette année voici les textes que nous vous présentons :

  • Préface : HV Gavriel
  • Mon refuge (poème) : Monika Gollet
  • Voyage : Aurélie Châteaux-Martin
  • La première fois que je suis mort : VD Prin
  • Actif ou passif ? : Nathaniel Vigouroux
  • La première fois que je me suis cassé le bras : Manhon Tutin
  • Altérité : Monika Gollet
  • Où sont les chats ? : VD Prin
  • Femme : Aurélie Châteaux-Martin
  • Excès de vi(e)tesse : F.V. Estyer
  • Un café et des menottes : Angie Le Gac
  • Dans l’arène des rois : Sébastien Monod

Mon avis
Un recueil de courtes nouvelles qui m’ont semblé inégales. Il y en a pour tous les gouts, des joyeuses et des plus sombres. Une petite préférence pour ma part pour celle de Sébastien Monod, et les deux joyeuses d’Angie et Manhon. Certaines auraient sûrement mérité un format plus long pour être pleinement appréciées, mais il s’agit d’une bonne action, donc foncez.

Ma note : 4/5

Les Loups de Stockton T2 : Faire face au péché – Lisa Oliver

Synopsis

51ql2bwwsejlLa vie de Sin a été complètement bouleversée lorsqu’il a appris l’existence des métamorphes et des âmes sœurs, six mois auparavant. C’est arrivé quand, lors d’une rencontre, il est tombé fou de désir, puis d’amour pour un jeune loup-garou, prénommé Ben. Au cours des mois qui ont suivi, il a déménagé, partageant sa vie avec la petite meute de Stockton et son lit avec Ben. Il pense que tout se passe bien. Mais ça, c’était avant que l’Alpha lui apprenne que Ben a des problèmes et que, visiblement, il en est le responsable.

Ben est malheureux, mais il ne peut pas en parler à Sin. Il a essayé, une fois, mais il s’est heurté à un mur, violemment. Sin est un humain, un Dominant reconnu, et même s’il confine son autorité dans la chambre, à l’extérieur, les deux hommes sont bien trop occupés à vivre une vie normale. Ben lutte pour garder son loup sous contrôle – un loup qui veut revendiquer Sin selon sa nature. Mais, à moins que Sin change d’avis, Ben pourrait en être réduit à prendre des mesures drastiques. Il y songe sérieusement.

Avec une nuit d’accouplement qui débouche sur des répercussions inattendues, un tueur en série dans la nature qui porte l’odeur d’un ours et qui s’en prend à de jeunes hommes qui ressemblent à Ben, la vie devient un peu plus compliquée. Une rencontre avec Gabriel apporte encore plus de surprise dans la vie de Sin et de Ben – et ni l’un ni l’autre ne sait vraiment comment faire face à cet homme sexy.

Un mariage à planifier, un meurtrier à trouver, un ours dans une meute de loups ? Que se passe-t-il dans la meute de Stockton ? Et Sin, Ben et Gabriel resteront-ils en vie suffisamment longtemps pour explorer leur relation ?

Mon avis

Le 1 m’avait laissée plus que mitigée, surtout à cause de l’exaspérant Dimitri. J’ai tardé à lire celui-ci, parce que je craignais l’aspect BDSM Domination, mais je regrette un peu d’avoir attendu car en fait il est quasi absent, et je pense que ceux qui comme moi ne sont pas friands de ce type d’histoire, peuvent même apprécier comment c’est traité.
Nous sommes ici dans un ménage, et je dois dire que j’ai beaucoup aimé. C’est toujours risqué d’introduire le 3ème protagoniste dans une relation déjà établie, mais ici tout se fait très naturellement, Gabriel abordant une complémentarité certaine à Sin et à Ben. Bon Gabriel et Sin sont souvent plus que maladroits, mais j’ai adoré les scènes où Ben les remet à leur place.
Nous avons également droit à une petite enquête concernant des meurtres, et même si elle est pas forcément bien maitrisée (Gabriel aurait pu y mettre fin en 5 min s’il avait contacté sa meute plus tôt), elle ajoute un peu de peps à l’histoire.
Une bonne surprise.

Ma note : 5/5

Le club des tricoteuses anonymes T3 : Piratage amoureux – Penny Reid

Synopsis

51eknfdfdjlIl y a trois choses que vous devez savoir à propos de Sandra Fielding :

1) Elle fait pleurer tous ses premiers rendez-vous,

2) Elle n’a pas été embrassée depuis plus de deux ans, et

3) Elle sait tricoter.

Sandra a du mal à retirer sa casquette de psychothérapeute. Sur ses trente derniers rencards, vingt-neuf se sont terminés de la même manière : avec un homme sanglotant de manière incontrôlable. Après une énième catastrophe de ce genre, Sandra ─ au bord du désespoir et peut-être légèrement éméchée ─ se laisse aller, pour une nuit, dans les bras de son séduisant serveur, Alex.

Chamailleur, secret et froid, Alex est sans doute l’opposé de tout ce qu’il lui faut. Mais à présent, celle qui a passé toute sa vie à aider les personnes à changer pour le mieux doit accepter de tomber amoureuse de quelqu’un qui refuse catégoriquement de changer.

Mon avis

J’ai adoré les deux premiers, mais j’ai trouvé celui-ci encore un cran dessus. Et essentiellement grâce au personnage d’Alex, charmant et mystérieux tout à la fois, voulant vivre son présent sans s’appesantir sur le passé. Quant à Sandra, même si j’ai eu parfois envie de la secouer à forcer de vouloir tout décortiquer, j’ai compati avec sa frustration devant les non-dits d’Alex. Quant aux autres tricoteuses et cie, ils sont tous fidèles à eux même, drôles et sans filtre, insufflant beaucoup d’humour à ce tome parfois plus sérieux.
Et puis l’histoire en elle-même est prenante, des péripéties empêchant le récit de traîner en longueur, nous donnant envie de savoir comme Alex va s’en tirer.
Hâte de lire le suivant.

Ma note : 5/5

H.E.R.O. T1 : Unité d’élite – Victoria Sue

Synopsis

51ybom4kmrl

En devenant un humain augmenté, Talon Valdez savait que sa vie et ses rêves étaient terminés. Détestés, traités avec suspicion et souvent enfermés, les augmentés étaient perçus comme des monstres. Ils étaient méprisés par le public et on ne leur faisait jamais confiance pour servir dans l’armée ou dans n’importe quel autre organisme des forces de l’ordre.

Des années plus tard, Talon a l’opportunité de monter une unité d’élite composée d’humains augmentés qui sera mise au service du FBI, mais sous une condition non négociable : chaque augmenté devra faire équipe avec un humain ordinaire.

Finn Mayer rêve de rejoindre le FBI depuis qu’il a quatorze ans. Il a fait tous les sacrifices possibles pour y arriver, y compris vivre avec sa mère égoïste et son frère homophobe et tyrannique, et renoncer à avoir un petit ami. Mais sa dyslexie non diagnostiquée a coupé court à ses aspirations. Sa dernière chance est de faire équipe avec Talon, un augmenté aux capacités létales qui ne fait pas confiance aux humains ordinaires pour garder les secrets de ses semblables et qui veut voir Finn échouer.

Finn dispose de quatre semaines pour se montrer à la hauteur aux yeux de ses coéquipiers. L’équipe a quatre semaines pour faire ses preuves auprès du public. Et quand un autre groupe menace leur succès – et que leurs vies sont mises en danger – ils ont quatre semaines pour survivre.

Mon avis

Une très sympathique introduction.
Beaucoup comparent cette série avec Thirds. Je n’ai pas encore commencé, donc je ne peux faire de même, mais j’ai beaucoup aimé. Le point fort pour moi, c’est le contexte et les personnages qui sont tous intrigants. Surtout les personnages secondaires en fait, même si j’ai beaucoup aimé Talon et Finn. Le second pour sa loyauté envers son équipe, et le second pour sa détermination à s’en sortir malgré sa dyslexie.
Bon je mettrai un bémol au niveau de l’histoire, car même si elle ne manque pas de péripéties, j’espère que par la suite ce sera moins du genre Finn s’énerve, se casse et se met dans de beaux draps pour que son équipe vienne à sa rescousse. Je pense qu’avec l’univers il y a un peu à faire.

Ma note : 4/5

Ricky Lee est de retour – Nikki Bennett

Synopsis

51nv6ajr8ilUne deuxième chance pour vivre son premier amour, s’il en a le courage.

Alex se considère comme un raté. À l’école secondaire, alors qu’il envisageait une carrière professionnelle dans le football, il noua une amitié improbable avec Ricky Lee Jennings, un jeune métis comanche issu des pires quartiers de la ville. Leur goût commun pour les livres aurait pu évoluer vers un sentiment plus fort, mais quand un coéquipier homophobe s’en prend à Ricky Lee, Alex ne peut se résoudre à risquer sa bourse universitaire pour le défendre. Ricky Lee est expulsé et Alex n’entend plus parler de lui pendant plus d’une décennie.

Les jours de gloire d’Alex sont désormais dans le passé. Blessé, il n’a pu mener à bien ses rêves de gloire dans le football et son mariage a sombré en même temps que ses aspirations à créer une différence dans le lobbysme environnemental.

Tout pourrait changer quand Ricky Lee se présente à la réunion des anciens élèves de l’école…

Mon avis

Je l’ai trouvé plutôt sympa dans l’ensemble.
Ricky Lee et Alex forment un couple bien assorti, et nous avons des personnages secondaires intéressants voire intrigants (notamment Cray, je sais pas si Nicki a prévu un tome pour lui ou si elle fait que du MM).
Le rythme dans l’ensemble est assez prenant, avec quelques péripéties et une fin de film. Le tout est sans prétention mais se lit très bien.

Ma note : 4/5

Âme sœur disparue – Dirk Greyson

Synopsis

51nr1jx5zvlLe loup-garou Falco Gladstone avait su que Carter McCloud était son âme sœur quand ils étaient en cinquième, mais l’école et le système de foyers d’accueil les avaient séparés brutalement. Des années plus tard, Falco est le numéro deux de sa meute dans le Michigan, au service d’un oncle qui se soucie davantage de son pouvoir que du bien-être de leur peuple. L’alpha ordonne à Falco de se marier et d’avoir une descendance – mais Falco a déjà trouvé son âme sœur, et les âmes sœurs sont éternelles.

La vie solitaire de Carter est bouleversée quand il détecte une odeur familière apportée par le vent. Les âmes sœurs se sont peut-être retrouvées, mais leur bonheur éternel est loin d’être garanti. L’engagement de Falco envers Carter le met en désaccord avec les plans de son oncle, mais quand un des exécuteurs de l’alpha commence à prendre le couple en filature, quelque chose doit être fait. Quelque chose qui renforcera leur relation ou la détruira une fois pour toutes.

Mon avis

C’est pas si mal mais c’est loin d’être la meilleure chose qu’a pu écrire Dirk Greyson/ Andrew Grey. Le couple en lui-même est plutôt mignon même si tout va assez vite entre eux, mais j’ai eu plus de mal avec l’aspect bit-lit… J’aurais aimé que Falco soit un peu plus « alpha » parce qu’en fin de compte il n’agit que quand il est au pied du mur… Il ne défend pas Martin au début (et pourtant il sait reprocher aux autres de pas l’avoir fait) et même par la suite c’est Carter qui le pousse à faire ce qui est juste… Bref, pas formidable.

Ma note : 3/5