Les enfants du passé – Luce Basseterre

Synopsis

les-enfants-du-passe-773151-250-400Djaël Aldrin traine son exceptionnelle longévité comme une malédiction à travers toute la galaxie. Alors qu’il chine des pièces détachées, un acte compulsif vient bouleverser sa routine. Mais qu’est-ce qui lui a pris, pourquoi avoir acheté cet homme ?
Oshi est né esclave. Remettre en question sa condition lui est inconcevable. Lorsque son nouveau maître l’exige, il doit pourtant s’y efforcer. Mais pourquoi est-ce si difficile ?
Qui est donc cet adolescent allongé sur la table d’un légiste de Nouvelle-France ? Son ADN le désigne comme étant Djaël Scott Aldrin, un pilote d’arche d’exode, né sur Terre, vingt-deux siècles plus tôt, ce qui est bien sûr impossible.
Et si ces trois énigmes n’en formaient qu’une ?

Mon avis

Dans cet univers post-apocalyptique où la Terre n’existe plus et où ses habitants survivants ont depuis longtemps migré sur les planètes environnantes, l’ancien pilote d’une arche ayant servie à l’exode, Djaël rencontre un jeune esclave humain Oshi et le ramène sur son vaisseau où il lui rend une liberté dont il ne sait que faire. Un attachement va naître entre les deux hommes et le pilote va enquêter pour en apprendre plus à son sujet. Mais ses découvertes pourraient avoir un lien avec l’apparition d’enfants complétement traumatisés sur différentes planètes et la vérité pourrait être impossible à accepter.

J’ai vraiment adoré ce roman et l’univers complexe et vivant crée par Luce Basseterre. Alors oui bien sûr au début, j’étais un peu larguée mais il suffit de se laisser porter par le cours des évènements et d’apprendre tout comme Oshi les spécificités de ce nouveau monde, à la fois similaire et complétement différent de la terre que nous connaissons.

Nos deux héros principaux (il y a quand même de nombreux secondaires dont les missions se télescopent) forment un duo très attachant. L’attirance arrive vite mais aucun d’eux ne sait comment la gérer, Djaël parce que sa longue longévité l’a conduit à de nombreux deuil et à préférer la solitude, Oshi parce qu’il n’a connu jusqu’alors que des relations maîtres/esclaves et qu’il est difficile pour lui de faire la part des choses. Mais Oshi, sous la houlette de Djaël va arriver à développer son petit caractère et à s’affirmer ce qui va conduire à des scènes plutôt amusantes.

J’ai par contre trouver la fin un petit peu rapide, j’aurais aimé avoir plus de détails sur l’expédition finale même si on sait qu’elle a réussie.

Ma note : 4.5/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s